Quelques notes prises lors de la visite du Musée Soulages, à Rodez:

 

* Après avoir fait lutter, pendant les premières décennies de son travail, la lumière et l’obscurité, l’artiste découvre que l’obscurité peut contenir la lumière.

* L’artiste nous montre comment le noir enveloppe, malaxe, engloutit, régurgite la lumière.

* L’artiste s’amuse de la matière pictural, il se rit d’elle, il la balaie, il la strie, il la superpose, il la gratte, il la caresse, il la lisse.

 

(image: l’atelier de Pierre Soulages, crédit Michel Dieuzaide, 1987. Source image: ici)
Partager :

Laisser un commentaire

Solve : *
25 − 9 =