Je reçois régulièrement les annonces d’expositions de Nathalie Béreau, qui dirige une galerie nomade : souvent je me sens proche de ses choix (cf. ici par exemple), et ç’a été encore le cas récemment. Je viens ainsi de découvrir une artiste qu’elle présente tout l’été dans une exposition à Chinon, et dont les oeuvres m’ont surprise et attirée.

severine_cadier_chardon

 

Il s’agit de Séverine Cadier, qui réalise en céramique, à grande échelle, des graines à l’image de graines véritables. J’ai été touchée par la simplicité qui anime ce travail: l’artiste nous offre l’abondance de la nature. Elle ne cherche pas à compliquer ce qui existe déjà mais en révèle le raffinement et la magie étonnante. Je ressens aussi une quête de vérité dans cette façon de présenter la beauté de ce qui est.
Elle intègre également à chacune de ses oeuvres une véritable graine, qui finira par s’ouvrir, des mots parfois aussi, ou bien un petit objet: toutes choses qui créent un lien entre la sculpture, la nature, et nous .

 

severine_cadier_mahogany

 

 

Images: Séverine Cadier, Eucalyptus, terre cuite en cazette, 16 cm; Akène de chardon, terre cuite et fibre optique, 25 cm; Capsule de Mahogany, terre cuite patinée, 50 cm. Copyright de l’artiste.
Cliquer sur les images pour les agrandir.
Ici, son site où je suis allée emprunter les images. 

Partager :